bulletin de nouvelles

Manifestation contre la cérémonie de clôture des Jeux de la honte.

Par le Soutien international aux Ouïghours (SIO)

Malgré le froid, plus de 100 personnes ont participé à une marche de protestation contre la tentative du gouvernement chinois de laver le génocide perpétré contre le peuple des Ouïghours et ses crimes contre l’humanité. Nous avons marché de l’édifice du Comité olympique canadien jusqu’au consulat de Chine à Montréal, soit un total de 2 km.

Alors que nous marchions, plusieurs voitures ont klaxonné pour montrer leur soutien à la lutte contre le régime communiste chinois. Ce gouvernement est coupable de génocide, de stérilisation forcée systématique, de séparation des enfants de leur famille, de torture, de prélèvement d’organes, et la liste est longue…

Devant le consulat de Chine, nous avons entendu des discours de membres de la coalition d’organisations militantes qui se sont rassemblés pour organiser cette manifestation. Il s’agit de :

Action Free Hong Kong Montréal.

Étudiant pour Free Tibet McGill.

Regroupement pour la responsabilité sociale des entreprises (RRSE) en association avec le Centre Afrika.

NO CI Québec.

Nous avons également entendu des bénévoles, des membres de la communauté et des participants qui souhaitaient partager leur voix de soutien.

Comment pouvez-vous agir ?

1. Boycottez Made in China, faites pression sur les entreprises pour qu’elles prouvent qu’elles n’utilisent pas le travail forcé.

2. Appelez votre député pour exhorter le gouvernement canadien à protéger les réfugiés ouïghours en leur offrant un passage rapide et sécuritaire au Canada.

3. Écrivez à votre député pour exiger que le Canada applique des sanctions contre les principaux responsables du régime de Beijing qui sont directement responsables de la planification et de la mise en œuvre des politiques sur le génocide.

Un merci spécial à Félix Bibeau et Hilal Pilavci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.