bulletin de nouvelles

Impacts climatiques du développement de ReconAfrica en Afrique

Le Centre Afrika est signataire de cette lettre avec 185 autres organisations de la société civile.

À :

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

Chrystia Freeland, Vice-première ministre du Canada et Ministre des Finances

Mary Ng, Ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations et du Commerce international

David Lametti, Ministre de la Justice et Procureur général du Canada

Tracy Gray, porte-parole de l’opposition en matière de la Promotion des exportations et du Commerce international (Parti conservateur du Canada)

Gabriel Ste-Marie, porte-parole de l’opposition en matière de finances et de commerce international (Bloc Québécois)

Daniel Blaikie, porte-parole de l’opposition, Promotion des exportations et du Commerce international (Nouveau Parti démocratique du Canada)

Annamie Paul, cheffe du Parti vert du Canada

En copie: 

Brenda Leong, Présidente et directrice générale de la Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique

Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de l’Union africaine

Francisco Cali Tzay, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

David R. Boyd, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de la personne et l’environnement

Inger Andersson, Directrice exécutive du programme des Nations Unies pour l’environnement

Elizabeth Maruma Mrema, Secrétaire exécutive sur la Convention sur la diversité biologique

Phera S. Ramoeli, Secrétaire exécutive de la Commission permanente des eaux du bassin de la rivière Okavango (OKACOM)

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture

Martha Rojas Urrego, Secrétaire générale de la Convention Ramsar sur les zones humides

Les organisations de la société civile soussignées écrivent cette lettre pour partager des inquiétudes urgentes au sujet de l’inaction du gouvernement canadien sur les activités de forage proposées par l’entreprise canadienne Reconnaissance Africa Limited (également connu sous le nom ReconAfrica) à travers le nord-est de la Namibie ainsi que le nord-ouest du Botswana, en amont du delta de l’Okavango. Si les activités de ReconAfrica sont autorisées à aller de l’avant, elles auront des impacts graves sur les droits de la personne, les moyens de subsistance et l’eau potable au niveau local, le climat global et un écosystème essentiel.

Parmi nos signataires sont des organisations de la société civile namibiennes et botswanaises qui s’opposent à l’exploration et l’extraction proposées par ReconAfrica. Les inquiétudes soulevées par ces groupes ont suscité une opposition mondiale au forage du pétrole et du gaz planifié par ReconAfrica.

Les plans de ReconAfrica

Les impacts climatiques du développement de ReconAfrica seront ressentis à travers le monde s’il va de l’avant. L’entreprise prévoit de découvrir 120 milliards barils d’équivalent pétrole dans le bassin du Kavango qui est estimé comme étant  « possiblement le prochain bassin permien. » Si le montant prévu est extrait, ce serait l’équivalent d’au moins un sixième du budget carbone de la planète. Aucun projet d’expansion des combustibles fossiles n’est conforme aux objectifs de l’Accord de Paris ni aux obligations internationales du Canada en matière des droits de la personne et un projet de cette envergure est particulièrement flagrant.

Les plans de ReconAfrica posent également des risques inacceptables aux droits autochtones, aux communautés locales et aux écosystèmes fragiles. L’extraction de pétrole et de gaz met en péril l’eau potable de plus d’un million de personnes et menace les principales industries de la région y compris le tourisme, l’agriculture et la pêche. L’extraction promet également de déplacer et d’aliéner les communautés San et Kavango de leurs territoires autochtones, de leurs ressources et de leur habileté de pratiquer leur culture. Cela enfreint de nombreux droits et articles soulignés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DDPA) que le Canada s’est engagé à adopter. Ce projet risque également de créer des ressources abandonnées et des dégâts dont le nettoyage ne sera pas financé et qui risque d’affaiblir les revenus publics et les écosystèmes de la Namibie et du Botswana.

Les impacts cumulatifs de l’extraction sur cet écosystème risque  « l’écocide » dans une zone protégée approvisionnant l’eau au delta de l’Okavango, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, une zone humide Ramsar, une zone clé pour la biodiversité et une des sept merveilles de l’Afrique. La région abrite parmi sa faune la plus grande population d’éléphants d’Afrique et 400 espèces d’oiseaux. Un grand nombre de ces espèces, y compris l’éléphant de savane d’Afrique, sont menacées selon l’UICN. Le forage et les sondages sismiques préliminaires seuls risquent d’entraver le chemin migratoire des animaux, de les effrayer ou de les amener en conflit avec les humains en créant des vibrations, du bruit et de l’infrastructure.

Des membres de la communauté locale sont préoccupés que les activités d’exploration initiales de ReconAfrica ont déjà enfreint les droits autochtones et les droits de la personne. La consultation est extrêmement limitée dû au manque de traduction, aux limites à la participation, aux questions non répondues et aux séances annulées. Les journalistes qui couvrent le projet et les militants qui s’y opposent ont reçu des menaces d’actions judiciaires.

Des experts indépendants interviewés par National Geographic ont découvert que les études d’impact sur l’environnement pour les activités d’exploration manque certains éléments de base, comme par exemple le travail sur le terrain, et que les sites d’essai de forage semblent manquer de doublure. Finalement, il y a certaines indications que ReconAfrica compte mener des activités de fracturation en lien avec ce développement, ce qui causerait des impacts sur la santé et à la pollution des eaux bien au-delà du forage conventionnel.

Les manques de responsabilisations des entreprises par le Canada

Les obligations internationales sur les droits des personnes exigent que le Canada protègent contre les violations des droits de la personne par les entreprises canadiennes. Pourtant, le gouvernement canadien ne possède toujours pas de processus satisfaisants pour empêcher et répondre aux dommages causés par les entreprises canadiennes, malgré des décennies d’appels à la justice en ce qui concerne les extractions dangereuses à l’étranger.

Le nouveau bureau de l’Ombudsman canadien de la responsabilité des entreprises (OCRE) n’a pas été accordé l’autorité nécessaire pour mener à bout une enquête. Il est donc probable que l’OCRE manque des informations pertinentes retenues par l’entreprise et sera limité à la production d’un rapport superficiel. Cela risque de donner à ReconAfrica l’occasion de souligner un examen de surface de l’OCRE comme preuve que l’entreprise n’est pas à tort. C’est avec ceci et d’autres inquiétudes en tête que nous exprimons notre manque de confiance dans l’efficacité de l’OCRE et que nous vous adressons cette lettre à la place de l’OCRE.

Nous vous demandons de faire tout dans votre pouvoir pour :

Garantir une enquête fédérale sur Reconnaissance Africa Limited (également connu sous le nom ReconAfrica) avec la pleine autorité d’exercer un recours pour les abus et de surveiller son implémentation complète;

Poursuivre toutes voies légales et diplomatiques pour prévenir des dommages;

Exclure tout financement public d’Exportation et développement Canada ou d’autres institutions du gouvernement canadien qui supporterait soit l’entreprise, soit ce projet dans le cas où il irait de l’avant;

Accorder au bureau de l’Ombudsman canadien de la responsabilité des entreprises (OCRE) l’indépendance et l’autorité nécessaire pour enquêter les allégations d’abus des droits de la personne et le risque de dommage, y compris le pouvoir d’exiger des documents et des témoignages; et

Maintenir les obligations internationales du Canada en matière des droits de la personne en adoptant des lois exigeant que les entreprises canadiennes empêchent les abus des droits de la personne à l’étranger, et d’entreprendre les vérifications nécessaires pour assurer le respect des droits de la personne et de l’environnement à travers leurs activités mondiales.

Comme l’a déclaré le Communiqué du sommet des dirigeants de l’énergie de l’Afrique 2020, nous avons besoin que tous les gouvernements  « mettent fin au développement des fossiles combustibles; pour gérer le déclin de la production actuelle de pétrole, de gaz et de charbon; et pour amorcer rapidement la transition vers les sources d’énergie propre et renouvelable qui sont accessibles à ceux qui n’y ont pas présentement accès. »

Il est essentiel que le Canada, ainsi que les autres pays parmi le Nord global, prenne le devant pour cesser progressivement sa propre production de fossiles combustibles et paye une part équitable pour soutenir une transition juste à l’énergie renouvelable à 100% en Namibie, au Botswana et à travers le monde. De plus, le Canada doit garantir que les entreprises canadiennes ne poursuivent pas le développement imprudent de fossiles combustibles à l’étranger, surtout les projets comme celui de ReconAfrica qui promet de violer les droits de la personne et de détruire des écosystèmes essentiels. Le Canada doit respecter ses responsabilités internationales quant aux droits de la personne et à l’environnement en menant une enquête et en intervenant pour empêcher que les activités néfastes de ReconAfrica aillent de l’avant.

Sincèrement,

350 Canada – Canada

350 Vancouver – Canada

350Africa.org – Africa

350NYC  – United States

AbibiNsroma Foundation – Ghana

Advancement of Women Halton – Canada

African Centre for Biodiversity – South Africa

African Climate Reality Project – Africa

African Water Commons Collective – South Africa

Alliance for Empowering Rural Communities – Ghana

Amnesty International – Southern Africa Regional Office – South Africa

Amnesty International Canada – Canada

Amnesty International Durban Group – South Africa

Andy Gheorghiu Consulting – Germany

Anglican Church of Canada – Canada

Anglican Diocese of New Westminster Eco-Justice Unit – Canada

Animals Are Sentient Beings, Inc. – United States

Animal Rebellion Edmonton — Canada

Anthropocene Actions – United Kingdom

Association des Conseils Chrétiens et Eglise en Afrique de l’Ouest – Togo

Black Environmental Initiative – Canada

Born Free Foundation – United Kingdom

Born Free USA – North America

Canadian Association of Physicians for the Environment– Canada

Canadian Foreign Policy Institute – Canada

Canadian Health Association for Sustainability and Equity (CHASE) – Canada

Canadian Interfaith Fast for the Climate – Canada

Canadian Lawyers for International Human Rights (CLAIHR) – Canada

Canadian Network on Corporate Accountability — Canada

Canadian Voice of Women for Peace – Canada

Center for Biological Diversity – United States

Centre Afrika – Canada

Centre for Citizens Conserving Environment and Management (CECIC) – Uganda

Citizens’ Climate Lobby Canada – Canada

Climate Action Club – Canada

Climate Action Network Canada (CANRac) – Canada

Climate Justice Durham  – Canada

Climate Justice Edmonton – Canada

Climate Pledge Collective – Canada

Climate Strike Canada – Canada

ClimateFast – Canada

ClimateFast – Canada

Collectif Citoyen Goldboro, Parlons-En – Canada

Cooperation Canada – Canada

COP26 Climate Action Plan – United Kingdom

Council of Canadians – Canada

Council of Canadians, South Shore Chapter – Canada

Divest Brent – United Kingdom

Earthlife Africa – South Africa

Earthlife Namibia – Namibia

Economic and Social Justice Trust – Namibia  

Ecumenical Voice for Human Rights and Peace in the Philippines (EcuVoice) – Philippines

EKOenergy ecolabel – Finland

ELEPHANATICS – Canada

Elephant Reintegration Trust – South Africa

Energy Mix Productions          – Canada

Environment Governance Institute Uganda  (EGI) – Uganda

Environmental Defence Canada – Canada

Environmental Investigation Agency (EIA) – United Kingdom

ENvironnement JEUnesse (ENJEU) – Canada

Environnement Vert Plus – Canada

Équiterre – Canada

eThembeni Cultural Heritage Management – South Africa

Extinction Rebellion Antigonish NS – Canada

Extinction Rebellion Canada– Canada

Extinction Rebellion Cape Town – South  Africa

Extinction Rebellion New Brunswick – Canada

Extinction Rebellion Nigeria – Nigeria

Extinction Rebellion Nova Scotia – Canada

Extinction Rebellion Ottawa (XRO) – Canada

Extinction Rebellion Sherbrooke — Canada

Extinction Rebellion Africa — Africa

Extinction Rebellion UK – United Kingdom

Extinction Rebellion Vancouver – Canada

Extinction Rebellion, Nelson, BC – Canada

Fridays for Future Angola –Angola

Fridays for Future Digital — International  

Frack Free Namibia – Namibia

Frack Free Namibia and Botswana – Namibia and Botswana

Frack Free Surrey  – United Kingdom

Frack Free Sussex – United Kingdom

Frack Off London – United Kingdom

Fracking Free Clare  – Ireland

Fracking Hell (UK) – United Kingdom

FracTracker Alliance  – United States

Fridays For Future Calgary – Canada

Fridays For Future Quinte – Canada

Fridays For Future Windhoek – Namibia  

Friday’s For Future Windsor Essex – Canada

Friends of the Earth Africa – Africa

Friends of the Earth Canada – Canada

Friends of the Earth International – International

Friends of the Okavango – Canada

Future for Elephants – Germany

GAIA Green Audits Into Action – South Africa

GASP (Grand(m)others Act to Save the Planet – Canada

Glasswaters Foundation  – Canada

Global Catholic Climate Movement (GCCM) – International

Global March for Elephants and Rhinos – United States

Gower St – United Kingdom

Grandmothers Advocacy Network – Canada

Green Anglicans – South Africa

Green Leaf Advocacy and Empowerment Center – Nigeria

Green Majority Radio – Canada

GreenFaith – International

Greenpeace Canada – Canada

Greenpeace Victoria Local Volunteers – Canada

Greenpeace Vancouver Local Group – Canada

Greenpeace Winnipeg Volunteer Group – Canada

Hamilton Centre for Civic Inclusion – Canada

Health of Mother Earth Foundation – Nigeria  

Indigenous Climate Action – Canada

IYX Africa – South Africa

KAIROS: Canadian Ecumenical Justice Initiatives – Canada

Leap Professional Coaching – Canada

Les Amis de la Terre – Friends of the Earth France – France

Little Red Dots – United Kingdom and Singapore

Mining Justice Action Committee – Canada

MiningWatch Canada – Canada

Namibia Women’s Association – Namibia

New Brunswick Anti-Shale Gas Alliance – Canada

Office for Systemic Justice, Federation of Sisters of St. Joseph of Canada – Canada

Office of the National Indigenous Anglican Archbishop of Canada – Canada

Oil Change International – International

One Cowichan – Canada

Oomama (Stephen Lewis Foundation Oakville) – Canada

Operation Noah – United Kingdom

Otto Herrigel Environmental Trust – Namibia

People’s Health Movement Canada/ Mouvement populaire pour la santé au Canada

Physicians for Social Responsibility AZ Chapter – United States

Plasticfree Toronto – Canada

Plataforma por un Nuevo Modelo Energético – España

Preservation of At-Risk Wildlife Foundation – United States

Progressive Democrats of America, Tucson, AZ Chapter – United States

Quakers in Southern Africa – Southern Africa

Rainforest Action Network – United States

Rebel Elixir Coffee – Canada

Rebelión o Extinción Argentina – Argentina

ReConOut – United Kingdom

Regroupement pour la Responsabilité Sociale des Entreprises – Canada

Rettet den Regenwald / Rainforest Rescue – Germany

Sacred Earth Solar – Canada

Santa Cruz Climate Action Network – United States

Sauvez les Éléphants d’Afrique – France

Saving Okavango’s Unique Life (SOUL) – International

Sequoia Solution – Canada

SFM – Italy

Shale Must Fall   – United Kingdom

Sierra Club British Columbia – Canada

Sierra Club Canada Foundation – Canada

Sisters of Charity of Nazareth Congregational Leadership – United States

SOUL (Saving Okavango’s Unique Life) – International

South Durban Community Environmental Alliance – South Africa

South Sudan Council of Churches – South Sudan

Southern African Faith Communities Environment Institute (SAFCEI) – Southern Africa

Stand.earth – Canada & USA

Stop Ecocide Canada – Canada

Stop The Maangamizi

Sustainabiliteens Vancouver – Canada

The Climate Reality Project Canada – Canada

TheClima.es — International

The Community Climate Council – Canada

The Green Connection – South Africa

The Leap – Canada

The Social Justice Institute at UBC – Canada

The United Church of Canada– Canada

UDK Consultancy – Malawi

Union of Justice  – Europe

United Native Americans – International

University of Sussex – United Kingdom

urgewald – Germany

VIDEA – Canada

Vote Climate – Canada

Weald Action Group  – United Kingdom

What the Frack?!  Arapahoe – United States

Wilderness Committee – Canada

WoMin African Alliance – South Africa

XR Balham – United Kingdom

XR Southwark – United Kingdom

XR UK Rebel Pathway Team – United Kingdom

XR Wandsworth – United Kingdom

XR YYC – Canada

XRQC (XR Montreal) – Canada

XRVI Connect (XR Vancouver Island Connect) – Canada

Yukon Wild – Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.