bulletin de nouvelles

L’Esclavage Transatlantique et l’Holocauste: Deux Crimes, Deux Poids, Deux Mesures, par Samba Axel

À la veille de la commémoration du 75e anniversaire de la libération du camp d’extermination nazi d’Auschwitz (Pologne) par l’Armée rouge (Russie) le 27 janvier 1945, où plusieurs chefs d’états et de gouvernement occidentaux se sont rendus en Israël, le premier ministre des Pays-Bas, présentait ses excuses officielles au nom de son pays, alors que ce même pays, n’a jamais reconnu comme crime contre l’humanité, l’esclavage transatlantique dont il a été un acteur principal au XVIIe siècle en Afrique Centrale et, n’a jamais non plus présenté ses excuses officielles.

« L’Histoire est une bonne maîtresse. C’est pour nous instruire que nous avons tenu à suivre les méandres de cette histoire(…) » disait le président Abbée Fulbert Youlou, 1er président du Congo Brazzaville, dans son livre. C’est pour dire, quelque soit notre domaine dans la vie, l’Histoire comme matière et comme vécu quotidien humain, demeure une étude importante pour mieux comprendre notre passé, notre présent avec les actes qui se passent sous nos yeux et envisager notre futur avec beaucoup de sérénité.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.